Culture
sylvainoo
sylvainoo
L'amour, c'est comme les cartes : si tu n'as pas de partenaire, il te faut une bonne main.
Pierre Desproges (1939 - 1988)
12/05/2022
  • 156
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Antoine, jeune banlieusard parisien, suit des études de comptabilité sans grande conviction, partageant son temps entre les battles de rap qu'il pratique avec talent et son job de livreur de sushis. Lors d'une course à l'Opéra Garnier, sa route croise celle de Mme Loyseau, professeur de chant dans la vénérable institution, qui détecte chez Antoine un talent brut à faire éclore. Malgré son absence de culture lyrique, Antoine est fasciné par cette forme d'expression et se laisse convaincre de suivre l'enseignement de Mme Loyseau. Antoine n'a d'autre choix que de mentir à sa famille, ses amis et toute la cité pour qui l'opéra est un truc de bourgeois, loin de leur monde.
    04/05/2022
  • 123
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Queen - Innuendo par Sylvain Mahé (sylvainoo) sur Smule.
    23/09/2020
  • 61
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Reprise de You are so beautiful (Joe Cocker) par Guillaume Robin, harmoniciste de Cholet
    01/10/2021
  • 56
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Reprise sur Smule de Send me an angel (Scorpion) par Delphine @delph0607 et Sylvain @sylvainoo
    09/09/2020
  • 50
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Cover enregistrée par @Mephistos85 et @sylvainoo (Sylvain Mahé de Cholet)
    18/09/2020
  • 50
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Reprise Smule par Lori Flynn Witz @redheadharmgirl et Sylvain Mahé @sylvainoo. Every breath you take | The Police
    14/10/2020
  • 50
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Cover by Lori (@redheadharmgirl)and Sylvain Mahé (@sylvainoo) - Hey Jude from the Beatles
    24/09/2020
  • 30
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Reprise de Breakthru (Queen) par Sylvain Mahé sur Smule
    02/09/2020
  • 15
  • sylvainoo
    sylvainoo
    Playlist Deezer des années 80 par Sylvain Mahé (Sylvainoo)
    02/09/2020
  • 10
  • Audrey
    Audrey
    Âgé de 74 ans aujourd’hui, Claude Drouet peut assouvir à temps complet, depuis sa retraite, son loisir de toujours : la sculpture du métal et, plus particulièrement, de l’acier. Un artisan, pur autodidacte, devenu un artiste au fil des décennies.

    Au début, dans les années 1970, il bricole quand il en a le temps. Mais bien vite, son intérêt croît. « Désormais, c’est une passion. Je réalise une à deux œuvres par an. Mon travail est même reconnu dans l’ouvrage La Bible de la Sculpture européenne , édition 2010, dans lequel je suis nommé par un critique d’art. »

    Une fierté pour cet homme humble qui en est rendu à une bonne trentaine d’expositions depuis sa grande première en 2005.

    Du figuratif à l’animalier

    Il signe ses créations ClauD. Il faut dire que, depuis sa plus tendre adolescence, Claude planche dessus. D’abord au temps de son apprentissage, chez le forgeron Paulin, à Beaupréau (Maine-et-Loire). C’est là qu’il a appris à façonner la matière, à la tordre, à lui donner vie. Il approfondira ses connaissances en charpente-métallique à Saint-Pierre-Montlimart (Maine-et-Loire), chez Bréheret.

    Ensuite, après un tour de France, il devient professeur d’atelier en structures métalliques à Nantes (Loire-Atlantique) puis au lycée professionnel de Renaudeau à Cholet, de 1975 à 2002, année de sa retraite.

    « C’est la déformation »

    L’artiste ne se fixe aucune contrainte, aucune limite. Il excelle en tout. Il se plaît dans toutes les formes, dans toutes les familles de représentation depuis le figuratif, l’animalier, la flore, les compressions, les assemblages, les entaillées, les fils, les tôles… Un touche-à-tout comme on dit. Sa technique repose sur la même idée de base. « C’est la déformation. Je déforme à chaud, à froid, par l’oxycoupage, le forgeage, le meulage et encore l’assemblage. » Il associe les pleins aux vides, les fermés aux ouverts, les droites aux courbes pour donner naissance à l’esthétisme. Il donne d’ailleurs sa propre définition à l’art. « C’est un acte de partage et d’expression, de raison et de déraison, comme un arbre dans le vent de l’imagination et de la création. » Presque un sujet de philosophie pour le bac !

    Un projet, du sur mesure autant pour les particuliers que les professionnels contactez Claude Drouet
    04/09/2020
  • 10
  • Audrey
    Audrey
    Quelle est la règle pour les majuscules? Le Figaro revient sur les erreurs à éviter.
    05/10/2020
  • 10